Homélie jeudi 20 mai

Publié le 22 Mai 2020

ASCENSION DU SEIGNEUR

Jeudi 20 mai 2020

Le Passage d’Agen – en confinement


 

Lectures de cette Solennité de l’Ascension, dans vos missels ou sur AELF.org :

 

Première lecture : « Tandis que les Apotres le regardaient, il s’éleva » (Lecture du livre des Actes des Apôtres, chapitre 1, versets 1-11)

 

Psaume :     46     R/ Dieu s’élève parmi les ovations, le Seigneur, aux éclats du cor.

 

Deuxième lecture : « Dieu l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux » (Lecture de la Lettre de saint Paul aux Ephésiens, chapitre 1, versets 17-23)

 

Alléluia. Alléluia. 

 

Évangile : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre » ( Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu, chapitre 28, versets 16-20)



 

Homélie 

« Dieu est le roi de la terre, que vos musiques l’annoncent ! Il règne, Dieu, sur les païens, Dieu est assis sur son trône sacré. »

 

Frères et sœurs bien-aimés, la prière que Jésus nous a enseignée et qui permet, avec le baptême et la communion à son Corps, de devenir chrétien, d’être son disciple, cette prière du NOTRE PÈRE dit dès le départ : « Notre Père qui es aux cieux ».

Il est donc acquis, dès le départ, que Dieu est au Ciel, et que nous nous sommes sur la terre. C’est ce qui est commun aussi avec ceux qui croient en un Dieu unique, créateur et sauveur. C’est pourquoi je respecte ces autres religions et je demande qu’elles nous respectent.

 

Et j’appelle ceux qui ne croient pas à respecter Dieu, même s’ils ne le connaissent pas. Car on le voit bien aujourd’hui avec la crise écologique et humaine que nous traversons, respecter une TRANSCENDANCE, au-dessus de nous, même si on ne sait pas mettre de mots, c’est respecter notre possible origine, c’est rester humbles sur notre propre vie, et notre devenir !

Oui, si l’homme n’accepte pas une transcendance, il prend tous les pouvoirs et s’empare alors non seulement de la création, ce que certains appellent la nature, la faune, la flore, mais aussi l’homme s’empare des autres êtres humains, notamment les plus faibles, les vieillards, les enfants, les bébés, les femmes, tous ceux que les hommes veulent dominer.

 

C’est la racine des catastrophes actuelles qui s’enchaînent, j’en suis convaincu. Le pape François le dit très clairement dans son Encyclique Laudato Si’. N’ayons pas peur des mots. Oui, le manque de foi et le manque de respect de Dieu et de sa transcendance sont la racine de toutes les catastrophes que nous subissons !

 

Aujourd’hui, le Christ Jésus, le Fils de Dieu monté au Ciel près de son Père et ses dernières paroles, nous redisent sa puissance et son désir de ne pas nous laisser seuls pour nous sauver : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ».

La révélation biblique et chrétienne est SIMPLE : Il y a UN seul DIEU, qui nous a créés et qui nous aime comme un père aime ses enfants. Mais ce DIEU, qui est au-dessus de nous, n’est pas loin de nous : il est venu au plus proche, par JÉSUS, son Fils, pour nous sauver. Jésus, en son temps, est retourné auprès du Père et ce DIEU unique continue de nous inspirer, de nous accompagner par son ESPRIT. C’est UN seul DIEU, en 3 personnes, 3 « manifestations ».

Mais, même si on ne connaît pas toute la théologie, respectons Dieu et sa Parole, sinon c’est toute la planète que l’on détruit !

 

 « Dieu est le roi de la terre, que vos musiques l’annoncent ! Il règne, Dieu, sur les païens, Dieu est assis sur son trône sacré »

 

Amen. Alleluia !

Père Thibaud de La Serre


 

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Homélies

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article