Ecoute le cri de la terre ! 10

Publié le 27 Avril 2021

 

MARDI 27 AVRIL 2021 

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD) 

Par tous les océans et par toutes les mers Par tous les continents et par l'eau des rivières Par le feu qui te dit comme un buisson ardent Et par l'aile du vent, je veux crier : 

Par cette main tendue qui invite à la danse Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe Par le pain et le vin, je veux crier : 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau 

Dieu vivant, Dieu très-haut 

Tu es le Dieu d'amour 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau 

Dieu vivant, Dieu très-haut 

Dieu présent en toute création 

B – A l’écoute de la Parole de Dieu 

- Psaume 144 (144, 17-18) 

Il répond au désir de ceux qui le craignent ; il écoute leur cri : il les sauve. 

Le Seigneur gardera tous ceux qui l’aiment, mais il détruira tous les impies. 

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE  

Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT 

II. L’homme et l’univers des choses 

460 L'homme ne doit donc pas oublier que « sa capacité de transformer et en un sens de  créer le monde par son travail (...) s'accomplit toujours à partir du premier don originel des  choses fait par Dieu ».1Il ne doit pas « disposer arbitrairement de la terre, en la soumettant  sans mesure à sa volonté, comme si elle n'avait pas une forme et une destination antérieures  que Dieu lui a données, que l'homme peut développer mais qu'il ne doit pas  trahir ».2 Quand il se comporte de la sorte, « au lieu de remplir son rôle de collaborateur de  Dieu dans l'œuvre de la création, l'homme se substitue à Dieu et, ainsi, finit par provoquer la  révolte de la nature, plus tyrannisée que gouvernée par lui ».3 

Si l'homme intervient sur la nature sans en abuser et sans la détériorer, on peut dire qu'il « intervient non pour  modifier la nature mais pour l'aider à s'épanouir dans sa ligne, celle de la création, celle voulue par Dieu. En  travaillant dans ce domaine, évidemment délicat, le chercheur adhère au dessein de Dieu. Dieu a voulu que l'homme  soit le roi de la création ».4Au fond, c'est Dieu lui-même qui offre à l'homme l'honneur de coopérer avec toutes les  forces de l'intelligence à l'œuvre de la création. 

D – Notre Père 

  

1Jean-Paul II, Encycl. Centesimus annus, 37 : AAS 83 (1991) 840. 

2Jean-Paul II, Encycl. Centesimus annus, 37 : AAS 83 (1991) 840. 

3Jean-Paul II, Encycl. Centesimus annus, 37 : AAS 83 (1991) 840. 

4Jean-Paul II, Discours à la 35ème Assemblée générale de l'Association Médicale Mondiale (29 octobre 1983), 6 : L'Osservatore Romano, éd. française,  15 novembre 1983, p. 4.

 

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article