Retour sur le dimanche du bon Pasteur

Publié le 28 Avril 2021

Retour sur le dimanche du bon Pasteur
 
Chers amis, 
 
Je nous invite à revenir sur la liturgie de dimanche dernier, journée mondiale de prières pour les vocations avec :
 
  • la base de mon homélie
 

Homélie du 25 avril 2021 – 4ème Dimanche de Pâques (B) – Dimanche du Bon Pasteur et journée mondiale de prière pour les vocations

Frères et sœurs dans le Christ Jésus,

 

Entrée dans une église, le regard d’une femme musulmane est attiré par la statue d’un homme au visage de tendresse qui lui ouvre les bras. C’est ainsi que, retournée, cette femme débute un chemin de conversion qui la conduira au baptême. Bouleversée, elle n’avait pas vu la croix sur laquelle l’homme était cloué …

Cet homme au visage de tendresse qui nous ouvre les bras, c’est le Christ, le bon pasteur.

Ensemble, contemplons-le ; il donne sa vie, exemple pour donner la nôtre.

 

1 - Caractéristiques du Christ, bon pasteur …

Dans l’évangile grec le terme « bon » est le terme [kalos]. Employé 3 fois dans ce passage, on peut le traduire par bon, honorable, honnête (vrai), beau.  Jésus est bon, honorable, honnête, beau.

Sa bonté se manifeste par sa tendresse, son amour, sa miséricorde : « Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Eternel est son amour ! Il est honorable : nous pouvons lui vouer un amour sans limite. Il est devenu la pierre d’angle : « En nul autre que lui, il n’y a de salut […] aucun autre […] qui puisse nous sauver. Il est honnête : il n’est pas comme le mercenaire … Il ne nous abandonne pas quand survient le danger. Il est beau, le plus beau des enfants de l’homme …

Avez-vous remarqué la répétition du verbe connaître (4 fois en 1 phrase) ? Il ne s’agit pas seulement d’une connaissance intellectuelle (enseignée /apprise) mais d’un enracinement dans la connaissance : naître avec. Le Pape François aime à rappeler que le bon pasteur porte sur lui l’odeur de ses brebis. Elles le reconnaissent parce qu’il porte leur odeur. Il est en quelque sorte l’un des leurs. Il les panse, les soigne. Il n’a pas peur de se risquer à leur contact et de prendre des risques pour les protéger. Ce n’est pas un pasteur de salon (tapis, argenterie, porcelaine et pampilles). Il donne sa vie !

 

2 - … qui donne sa vie …

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis … » Le terme grec employé ici pour « donner sa vie » est le même qu’au soir de la Cène : « déposer ». Il dépose sa vie comme il dépose son vêtement (pour revêtir le tablier du lavement des pieds). En donnant sa vie, il rend un service, au nom de l’amour.

Et tous ceux qui étaient là dimanche dernier ont frémi de joie en repérant dans notre première lecture le Kérygme :

1) Pierre, rempli de l’Esprit Saint (témoigne)

2) Jésus, lui que vous avez crucifié

3) mais que Dieu a ressuscité

4) en nul autre que lui, il n’y a de salut  

Il donne sa vie pour notre salut, pour que nous soyons sauvés pour que nous « soyons appelés enfants de Dieu ». Et s’il donne sa vie c’est parce que la connaissance du Père s’enracine en lui. Il est profondément uni au Père qui veut que nous ayons la vie et la vie en abondance. Il donne sa vie librement, et a le pouvoir de la recevoir à nouveau à la Résurrection.

 

3 - … pour que nous donnions la nôtre !

Chers amis, c’est aujourd’hui le dimanche des vocations. Cet évangile nous exhorte à donner notre vie. D’ailleurs notre vie n’a de sens que si elle est donnée. Une vie donnée n’est pas une vie perdue, elle est une vie gagnée, elle est une vie d’enfant de Dieu, ressuscité avec le Christ.

Donnons notre vie avec bonté, par amour, dans la tendresse. Donnons notre vie, en honorant le Dieu Trinité. Dans l’appel qu’il nous lance, il veut nous donner la possibilité de répondre à notre vocation à la sainteté, à notre vocation, à le voir tel qu’il est. Donnons notre vie dans la vérité. Il ne s’agit pas de donner que ce qui est beau, bon, vrai en nous. Nous devons en donnant notre vie, donner nos limites, nos lacunes, nos peurs, notre péché.

Au soir des difficultés, aux moments des tentations, on peut regretter nos choix de vie … C’est peut être, en nous, l’œuvre du tentateur, il nous montre que nous sommes minables et que surtout, l’autre, les autres sont minables. Et bien non, refaisons le choix de notre vocation, celle à laquelle nous avons répondu à notre mariage ou à nos ordinations ! C’est peut être un manque d’espérance en nous … l’herbe est bien plus verte ailleurs … Non, ne choisissons pas les prés où nous devons nous revivifier. Laissons le Bon Pasteur nous conduire.              Amen

  • le témoignage de l'Abbé Vincent Chrétienne, pour lequel nous avons allumé une bougie "perpétuelle" au pied du Christ miséricordieux dans l'église Sainte-Jehanne
Retour sur le dimanche du bon Pasteur
Retour sur le dimanche du bon Pasteur
Retour sur le dimanche du bon Pasteur

 

  • un lien de témoignages de jeunes qui relisent une expérience ... de quoi éclairer les jeunes de la paroisse et de nos familles :
Nous restons unis par notre prière pour l'Abbé Chrétienne, sa mission, sa paroisse ; pour les vocations, pour les confirmés de notre paroisse, par l'intercession de Saint Joseph.
 
Votre Abbé, Jérôme

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Homélies, #Les jeunes, #Mission du Père Vincent Chrétienne, #Vie de la paroisse, #informations

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article