Ecoute le cri de la terre ! 19

Publié le 6 Mai 2021

JEUDI 6 MAI 2021 
A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD) 

Par toutes les montagnes et toutes les vallées
Par l'ombre des forêts et par les fleurs des champs
Par les bourgeons des arbres et l'herbe des prairies
Par le blé en épis, je veux crier :

Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier : 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

B – A l’écoute de la Parole de Dieu
-    Psaume 104 (104, 16-20)
Il appela sur le pays la famine, le privant de toute ressource.
Mais devant eux il envoya un homme, Joseph, qui fut vendu comme esclave.
On lui met aux pieds des entraves, on lui passe des fers au cou ;
il souffrait pour la parole du Seigneur, jusqu'au jour où s'accomplit sa prédiction.
Le roi ordonne qu'il soit relâché, le maître des peuples, qu'il soit libéré.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
                         IV. Une responsabilité commune
a) L’environnement, un bien collectif
469 Les autorités appelées à prendre des décisions pour faire face aux risques sanitaires et environnementaux se trouvent parfois face à des situations où les données scientifiques disponibles sont contradictoires ou quantitativement rares ; il peut alors être opportun de faire une évaluation inspirée du « principe de précaution », qui ne comporte pas une règle à appliquer mais plutôt une orientation visant à gérer des situations d'incertitude. Ce principe manifeste l'exigence d'une décision provisoire et modifiable en fonction de nouvelles connaissances éventuellement acquises. La décision doit être proportionnelle aux mesures déjà appliquées pour d'autres risques. Les politiques conservatoires, basées sur le principe de précaution, exigent que les décisions soient fondées sur une confrontation entre les risques et 
les bénéfices envisageables pour tout choix alternatif possible, y compris la décision de ne pas intervenir. À l'approche de précaution est liée l'exigence d'encourager tous les efforts visant à acquérir des connaissances plus approfondies, tout en étant conscient que la science ne peut pas parvenir rapidement à des conclusions sur l'absence de risques. L'incertitude des circonstances et leur caractère provisoire rendent particulièrement importante la transparence dans le processus décisionnel.

D – Notre Père
 

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article