Homélie du 13 juin 2021 – Messe en famille –

Publié le 13 Juin 2021

Homélie du 13 juin 2021 – Messe en famille –

Chers enfants, chers jeunes, frères et sœurs dans le Christ Jésus,

Après cette longue période du Carême, Temps Pascal, et les deux solennités de la Sainte Trinité et du Corps et du Sang du Seigneur, nous nous réunissons désormais pour célébrer les dimanches du Temps Ordinaire. Dans l’ordinaire de nos vies quotidiennes, nous sommes invités à laisser de la place à l’extraordinaire : Dieu lui-même. Ce dimanche, accueillons la Parole de Dieu. Accueillons-la dans la confiance. Elle ouvre en nous un chemin d’espérance … Croire c’est croître.

 

1 – Confiance

Le passage de la prophétie d’Ezéchiel entendu dans la première lecture s’achève ainsi : « J’ai parlé et je le ferai ». Dieu ne peut pas se tromper, et il ne peut pas nous tromper. Ce qu’il dit, il le fait. Dans les récits de création de la Genèse dans la Bible, il y a simultanéité (en même temps) entre la parole et la création. Quand Dieu dit, ce qu’il dit vient au jour : la Parole de Dieu est créatrice. Le vrai, le beau, le bon, par notre péché peuvent être défigurés, abîmés en nous … Par son pardon, sa miséricorde, la Parole de Dieu répare en nous, ce que le mal a dénaturé, ce que notre péché a esquinté. La Parole créatrice est aussi re-créatrice.  Dieu va jusque là parce qu’il nous aime. Comment ne pas faire confiance a quelqu’un qui nous aime. La Parole de Dieu est semée en chacun de nous, qui que nous soyons, par amour. Ce peut être une toute petite graine. Mais le semeur c’est le Christ. Pour rejoindre nos réalités et nous laisser libre de le choisir, il dépose ce qui peut paraître bien petit, bien dérisoire. Le résultat peut s’avérer colossal, alors patience …

 

2 – Espérance

Cette semence en nous ouvre un chemin d’espérance. Avant l’évangile nous traçons sur nous 3 petites croix. D’abord sur le front. C’est la « façade » de notre intelligence. Nous accueillons cette parole par notre écoute et nous la mémorisons. Puis vient la croix sur la bouche. C’est la « porte » de notre témoignage. De celle-ci, sortent nos « Amen », j’adhère, « I’m OK ». Et enfin une croix sur notre cœur. C’est la « serre » de la germination. C’est là que la Parole grandit en nous, qu’elle fait écho en notre vie. Dans la foi, tout ne se passe pas au niveau du cerveau. Notre cœur, est le sanctuaire (le lieu sacré), dans lequel je me retrouve seul avec moi-même mais en présence de Dieu. Dans mon cœur, la Parole peut germer. Mes difficultés scolaires, mon mauvais caractère, mes incapacités physiques et même mes fautes ne peuvent pas empêcher totalement cette germination. Je peux laisser à Dieu la place qui est la sienne, dans ma vie, dans mes occupations ou préoccupations, dans mes projets, dans mes regrets. Telle cette petite graine de foi déposée en mon cœur peut faire de moi un grand croyant, aussi puis-je à mon tour devenir malgré mes petitesses quelqu’un de grand aux yeux de Dieu.

 

3 – Croire et croître

Chers parents, c’est enfin plus spécialement à vous, que je m’adresse maintenant. Pour croître dans la liberté, grandir, votre enfant a besoin que vous lui fassiez confiance. Il a besoin pour son équilibre, pour grandir de sentir autour de lui des adultes qui se font confiance. Comme chacun de nous, vos enfants sont des personnes capables de Dieu, des êtres spirituels. Il n’est sans doute pas facile aujourd’hui dans votre cercle amical, dans votre milieu professionnel, dans votre quartier de témoigner de votre attachement au Christ. Peut-être aussi n’êtes-vous pas très à l’aise pour parler de votre foi à vos enfants, pour répondre à leurs questions, parce que vous n’avez pas les mots, ou que votre catéchisme aurait besoin d’une formation adaptée à votre  intelligence d’adultes.  Permettez-moi cependant de vous remercier car vous osez éduquer vos enfants dans la foi chrétienne. Croire, c’est croître. Croire c’est certes laisser croître la Parole de Dieu en nous, la charité du Christ en nous. Mais croire, c’est aussi croître pour devenir homme ou femme libre.

 

Chers enfants, chers grands. La Parole de Dieu qui crée et recrée nous invite à la confiance. Elle nous enseigne que tout est possible en Dieu car rien n’est impossible à Dieu. Cette Parole, c’est le Christ. Nous l’accueillons maintenant dans le mystère de l’Eucharistie.                

 

Amen                                                                                                                               

Votre Abbé, Jérôme

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Homélies

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article