Publié le 30 Avril 2017

« Il se fit reconnaître par eux à la fraction du pain » (Lc 24, 13-35)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

 

Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine),
deux disciples faisaient route
vers un village appelé Emmaüs,
à deux heures de marche de Jérusalem,
    et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.


    Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient,
Jésus lui-même s’approcha,
et il marchait avec eux.
    Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
    Jésus leur dit :
« De quoi discutez-vous en marchant ? »
Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.
    L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit :
« Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem
qui ignore les événements de ces jours-ci. »
    Il leur dit :
« Quels événements ? »
Ils lui répondirent :
« Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth,
cet homme qui était un prophète
puissant par ses actes et ses paroles
devant Dieu et devant tout le peuple :
    comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré,
ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
    Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.
Mais avec tout cela,
voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.
    À vrai dire, des femmes de notre groupe
nous ont remplis de stupeur.
Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,
    elles n’ont pas trouvé son corps ;
elles sont venues nous dire
qu’elles avaient même eu une vision :
des anges, qui disaient qu’il est vivant.
    Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau,
et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ;
mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
    Il leur dit alors :
« Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire
tout ce que les prophètes ont dit !
    Ne fallait-il pas que le Christ
souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »
    Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes,
il leur interpréta, dans toute l’Écriture,
ce qui le concernait.


    Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient,
Jésus fit semblant d’aller plus loin.
    Mais ils s’efforcèrent de le retenir :
« Reste avec nous,
car le soir approche et déjà le jour baisse. »
Il entra donc pour rester avec eux.


    Quand il fut à table avec eux,
ayant pris le pain,
il prononça la bénédiction
et, l’ayant rompu,
il le leur donna.
    Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent,
mais il disparut à leurs regards.
    Ils se dirent l’un à l’autre :
« Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous,
tandis qu’il nous parlait sur la route
et nous ouvrait les Écritures ? »
    À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.
Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons,
qui leur dirent :
    « Le Seigneur est réellement ressuscité :
il est apparu à Simon-Pierre. »
    À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route,
et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux
à la fraction du pain.


    – Acclamons la Parole de Dieu.

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Evangile du jour

Repost0

Publié le 29 Avril 2017

avec Arnaud, Irina, Domitille, Myriam, Lucie, Thérèse et John,les jeunes

« JEUNESSE LUMIERE »

 

Au programme :

 

  • Visites à domicile et rencontres de rue
  • Prière du matin, messe animées, adoration et louange
  • Repas partagés et échanges
  • Témoignages auprès de toutes les générations
  • Participation au pèlerinage des vocations à Peyragude le 1er mai

 

 

LA JOIE DU PARTAGE

 

L’ANNONCE DE JÉSUS

LA BEAUTÉ DU CHANT

 

 

LA FORCE DE LA PRIÈRE

 

 

ACCUEILLEZ-LES COMME JÉSUS !

cliquez sur le lien ci dessus pour avoir le planning

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 29 Avril 2017

Semaine Missionnaire

Jeunesse – Lumière (28/04 – 07/05)

(voir feuille)

 

Lundi 1er mai

 

Pèlerinage des Vocations à

Notre Dame de Peyragude

(Penne d’Agenais)

 

- Rdv à 10h, apporter fleur blanche

- Messe à 11h présidée

par Mgr Herbreteau

- Pique-nique

- Témoignages à 14h

- Chapelet à 15h

- Vêpres à 16h

- Goûter et fin à 16h30

 

Jeudi 4 mai

Messe au Canalet à 16h00

 

Vendredi 5 mai

Messe au foyer de Burges à 14h30

 

Samedi 13 mai

Concert exceptionnel

de Laurent Grzybowski

à l’église St Joseph à 20h30

 

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 25 Avril 2017

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 25 Avril 2017

goûter organisé par la paroisse pour la famille Al Ali d Alep

goûter organisé par la paroisse pour la famille Al Ali d Alep accueillie au Passage, avec la troupe de Clownenroute qui nous a bien fait jouer! 
Après midi très sympathique ce 22/04, merci aux bénévoles qui ont monté ce projet avec succès, audace et bonne humeur.. 

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 23 Avril 2017

« Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

C’était après la mort de Jésus.
        Le soir venu, en ce premier jour de la semaine,
alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples
étaient verrouillées par crainte des Juifs,
Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit :
« La paix soit avec vous ! »
    Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté.
Les disciples furent remplis de joie
en voyant le Seigneur.
    Jésus leur dit de nouveau :
« La paix soit avec vous !
De même que le Père m’a envoyé,
moi aussi, je vous envoie. »
    Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux
et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint.
    À qui vous remettrez ses péchés,
ils seront remis ;
à qui vous maintiendrez ses péchés,
ils seront maintenus. »


    Or, l’un des Douze, Thomas,
appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau),
n’était pas avec eux quand Jésus était venu.
    Les autres disciples lui disaient :
« Nous avons vu le Seigneur ! »
Mais il leur déclara :
« Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous,
si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous,
si je ne mets pas la main dans son côté,
non, je ne croirai pas ! »


    Huit jours plus tard,
les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison,
et Thomas était avec eux.
Jésus vient,
alors que les portes étaient verrouillées,
et il était là au milieu d’eux.
Il dit :
 « La paix soit avec vous ! »
    Puis il dit à Thomas :
« Avance ton doigt ici, et vois mes mains ;
avance ta main, et mets-la dans mon côté :
cesse d’être incrédule,
sois croyant. »
    Alors Thomas lui dit :
« Mon Seigneur et mon Dieu ! »
    Jésus lui dit :
« Parce que tu m’as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »


    Il y a encore beaucoup d’autres signes
que Jésus a faits en présence des disciples
et qui ne sont pas écrits dans ce livre.
    Mais ceux-là ont été écrits
pour que vous croyiez
que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu,
et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.


    – Acclamons la Parole de Dieu.

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Evangile du jour

Repost0

Publié le 19 Avril 2017

Pas de messe mardi 25 avril

 

Du 28 avril au 7 mai

 

Semaine missionnaire avec

les jeunes de Jeunesse Lumière

Dimanche 30 avril :

auberge espagnole

à Ste Jehanne dès 11h45

Nous avons besoin de vous !

(voir feuille)

 

Lundi 1er mai

 

Pèlerinage des Vocations à

Notre Dame de Peyragude

(Penne d’Agenais)

 

- Rdv à 10h, apporter fleur blanche

- Messe à 11h présidée par Mgr Herbreteau

- Pique-nique

- Témoignages à 14h

- Chapelet à 15h

- Vêpres à 16h

- Goûter et fin à 16h30

 

 

Pèlerinage diocésain à Lourdes

 

* Hospitalité du 17 au 21 juillet 2017

* Camp des jeunes (13 – 17 ans)

du 15 au 23 juillet 2017

* Pour tous du 18 au 20 juillet 2017

Renseignements et inscriptions

au 05.53.96.93.51

* Camp enfants (6 à 17 ans)

du 17 au 20 juillet,

Inscriptions à l'accueil chrétien

de loisirs « L’Etoile », 07 68 37 00 48

(Mardi & mercredi, journée),

etoile47@gmail.com

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 16 Avril 2017

VEILLEE PASCALE
« Il est ressuscité et il vous précède en Galilée » (Mt 28, 1-10)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    Après le sabbat,
à l’heure où commençait à poindre le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine et l’autre Marie
vinrent pour regarder le sépulcre.
    Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ;
l’ange du Seigneur descendit du ciel,
vint rouler la pierre et s’assit dessus.
    Il avait l’aspect de l’éclair,
et son vêtement était blanc comme neige.
    Les gardes, dans la crainte qu’ils éprouvèrent,
se mirent à trembler et devinrent comme morts.
    L’ange prit la parole et dit aux femmes :
« Vous, soyez sans crainte !
Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié.
    Il n’est pas ici,
car il est ressuscité, comme il l’avait dit.
Venez voir l’endroit où il reposait.
    Puis, vite, allez dire à ses disciples :
‘Il est ressuscité d’entre les morts,
et voici qu’il vous précède en Galilée ;
là, vous le verrez.’
Voilà ce que j’avais à vous dire. »
    Vite, elles quittèrent le tombeau,
remplies à la fois de crainte et d’une grande joie,
et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.
    Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit :
« Je vous salue. »
Elles s’approchèrent,
lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui.
    Alors Jésus leur dit :
« Soyez sans crainte,
allez annoncer à mes frères
qu’ils doivent se rendre en Galilée :
c’est là qu’ils me verront. »


    – Acclamons la Parole de Dieu.

 

MESSE DU JOUR DE PÂQUES
« Reste avec nous car le soir approche » (Lc 24, 13-35)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine),
deux disciples faisaient route
vers un village appelé Emmaüs,
à deux heures de marche de Jérusalem,
    et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.


    Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient,
Jésus lui-même s’approcha,
et il marchait avec eux.
    Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
    Jésus leur dit :
« De quoi discutez-vous en marchant ? »
Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.
    L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit :
« Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem
qui ignore les événements de ces jours-ci. »
    Il leur dit :
« Quels événements ? »
Ils lui répondirent :
« Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth,
cet homme qui était un prophète
puissant par ses actes et ses paroles
devant Dieu et devant tout le peuple :
    comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré,
ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
    Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.
Mais avec tout cela,
voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.
    À vrai dire, des femmes de notre groupe
nous ont remplis de stupeur.
Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,
    elles n’ont pas trouvé son corps ;
elles sont venues nous dire
qu’elles avaient même eu une vision :
des anges, qui disaient qu’il est vivant.
    Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau,
et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ;
mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
    Il leur dit alors :
« Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire
tout ce que les prophètes ont dit !
    Ne fallait-il pas que le Christ
souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »
    Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes,
il leur interpréta, dans toute l’Écriture,
ce qui le concernait.


    Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient,
Jésus fit semblant d’aller plus loin.
    Mais ils s’efforcèrent de le retenir :
« Reste avec nous,
car le soir approche et déjà le jour baisse. »
Il entra donc pour rester avec eux.


    Quand il fut à table avec eux,
ayant pris le pain,
il prononça la bénédiction
et, l’ayant rompu,
il le leur donna.
    Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent,
mais il disparut à leurs regards.
    Ils se dirent l’un à l’autre :
« Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous,
tandis qu’il nous parlait sur la route
et nous ouvrait les Écritures ? »
    À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem.
Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons,
qui leur dirent :
    « Le Seigneur est réellement ressuscité :
il est apparu à Simon-Pierre. »
    À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route,
et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux
à la fraction du pain.


    – Acclamons la Parole de Dieu.

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Evangile du jour

Repost0

Publié le 14 Avril 2017

Séquence

À la Victime pascale,

chrétiens, offrez le sacrifice de louange.

 

L’Agneau a racheté les brebis ;

le Christ innocent a réconcilié

l’homme pécheur avec le Père.

 

La mort et la vie s’affrontèrent

en un duel prodigieux.

Le Maître de la vie mourut ; vivant, il règne.

 

« Dis-nous, Marie Madeleine,

qu’as-tu vu en chemin ? »

 

« J’ai vu le sépulcre du Christ vivant,

j’ai vu la gloire du Ressuscité.

 

J’ai vu les anges ses témoins,

le suaire et les vêtements.

Le Christ, mon espérance, est ressuscité !

Il vous précédera en Galilée. »

 

Nous le savons : le Christ

est vraiment ressuscité des morts.

 

Roi victorieux,

prends-nous tous en pitié ! Amen.

 

Lundi 17 avril

Exceptionnellement messe du

Lundi de Pâques à 10h30 à Ste Jehanne

 

Pas de messe mardi 18 avril

 

Mercredi 19 avril

Rencontre de l’EAP à 20h00

 

Samedi 22 avril

Goûter avec la famille AL ALI

 

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 14 Avril 2017

"Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l'épée périront par l'épée"

Frères et soeurs bien-aimés, peuple de Dieu, n'oublie pas ! N'oublie pas ce que Jésus a dit et fait dans ces jours si cruciaux de sa Passion... Et tires-en les enseignements nécessaires pour ta vie aujourd'hui.

Et quel est le principal enseignement de la Passion du Christ ?

C'est certainement que l'humiliation du Fils de Dieu va se transformer en humilité et non pas en violence ou en orgueil. Car la force, la vraie force, la force divine, celle qui vaincra de tout mal, doit passer par la véritable humilité.

Il a fallu presque trois siècles de martyrs après la Résurrection de Jésus pour que l'humilité du Christ "livré" (la Passion selon Saint Matthieu cette année insiste beaucoup sur le verbe "livrer") l'emporte sur l'Empire romain orgueilleux. Souvenons-nous de l'histoire de l'Eglise.

Souvenons-nous aussi que l'arrivée d'Adolf Hitler au pouvoir comme chancelier du Reich en 1933 est l'humiliation de 1918 mal digérée. Souvenons-nous que beaucoup de conflits et de tensions dans notre pays aujourd'hui viennent de l'humiliation de 1962 mal digérée. Souvenons-nous que la montée du terrorisme de Daech vient de l'humiliation de la tombée de Saddam Hussein par les Etats-Unis et les puissances occidentales...

Est-ce l'Anti-Christ qui oeuvre au niveau mondial depuis un siècle ? Plusieurs personnes me le demandent. Je ne sais. Ce que je sais, c'est que le seul maître qu'il faut suivre, c'est JESUS CHRIST. Et c'est un maître d'humilité, qui seul nous fera vaincre le pouvoir du mal.

"Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l'épée périront par l'épée". Amen.

Père Thibaud de La Serre.

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Homélies

Repost0