Collégiens et CCFD "ami d'où viens-tu?"

Publié le 11 Avril 2012

 

 

      Samedi 24 mars,une quarantaine de collégiens du doyenné de l'Agenais se sont retrouvés au centre Jean XXIII pour un temps fort animé par le CCFD Terre solidaire,sur le thème des migrants "ami d'où viens-tu?"

 

 

 

CCFD 2

 

 

 

Après un temps d’accueil, chaque jeune a été invité à parler du pays dont il est originaire, à le situer sur une carte du monde et à dire ce qui a poussé ses parents ou ses grands-parents à émigrer en France. Certaines familles sont arrivées d’Espagne, d’Italie, du Portugal, du Gabon, de Martinique, du Liban ou de Roumanie ou tout simplement d’une autre région française… Ils ont quitté leur pays pour des raisons diverses : recherche d’emploi, études, amour de la culture française, mariage, guerre ou persécution.

 

 

 

 

 

CCFD 1Les jeunes de l’aumônerie de Bon Encontre ont présenté un sketch radiophonique retraçant l’histoire de Moïse, migrant en pays d’Egypte, puis, les 6°/5° ont joué aux « détectives solidaires » ; ils devaient repérer des situations de souffrance ou de détresse vécues par les migrants, et rechercher des personnes capables d’apporter des solutions aux problèmes rencontrés. Ensuite ils ont préparé des saynètes représentant des cas d’exclusion ou d’échec, surmontés grâce à l’intervention de personnes de bonne volonté

 

 

CCFD 3Les 4°/3° ont suivi « le parcours des migrants », depuis la demande de visa (accordée ou rejetée) jusqu’à l’arrivée en France et la demande de la carte de séjour avec soit des satisfactions et une intégration à la clef, soit des échecs qui aboutissent à la clandestinité et la peur constante d’être contrôlé, ou reconduit jusqu’à la frontière sans oublier le passage par les centres de rétention. A travers ce parcours, les jeunes ont pu expérimenter toutes les étapes parcourues par les migrants et vivre leurs peines et leurs joies ; en se mettant dans la peau de migrants slovènes, chinois ou maliens…ils se sont rendus compte de la chance qu’ils avaient de vivre dans une famille et un pays, ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’enfants de leur âge dans le monde.

 

 

La rencontre s’est achevée par une célébration en l’église Notre Dame de la paix, où les collégiens ont rendu grâce à Dieu pour cette rencontre et prié avec l’évangile du Bon Samaritain, à l’intention de tous les migrants et des bénévoles qui leur viennent en aide .



Rédigé par f

Publié dans #Catéchèse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article