itineraire spirituel

Publié le 26 Avril 2021

 

ECOUTE LE CRI DE LA TERRE ! 9 LUNDI 26 AVRIL 2021 

LUNDI 26 AVRIL 2021 

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  

Par tous les océans et par toutes les mers Par tous les continents et par l'eau des rivières Par le feu qui te dit comme un buisson ardent Et par l'aile du vent, je veux crier : 

Par cette main tendue qui invite à la danse Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe Par le pain et le vin, je veux crier : 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau 

Dieu vivant, Dieu très-haut 

Tu es le Dieu d'amour 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau 

Dieu vivant, Dieu très-haut 

Dieu présent en toute création 

B – A l’écoute de la Parole de Dieu 

- Psaume 144 (144, 17-18) 

Le Seigneur est juste en toutes ses voies, fidèle en tout ce qu’il fait. 

Il est proche de ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent en vérité. 

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE  

Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT 

II. L’homme et l’univers des choses 

459 Le point central de référence pour toute application scientifique et technique est le  respect de l'homme, qui doit s'accompagner d'une attitude obligatoire de respect à l'égard  des autres créatures vivantes. Même lorsque l'on pense à leur altération, « il faut (...) tenir  compte de la nature de chaque être et de ses liens mutuels dans un système ordonné ».1En  ce sens, les formidables possibilités de la recherche biologique suscitent une profonde  inquiétude, dans la mesure où « on n'est peut-être pas encore en mesure d'évaluer les  troubles provoqués dans la nature par des manipulations génétiques menées sans  discernement et par le développement inconsidéré d'espèces nouvelles de plantes et de  nouvelles formes de vie animale, pour ne rien dire des interventions inacceptables à l'origine 

même de la vie humaine ».2 De fait, « on a (...) constaté que l'application de certaines découvertes dans le cadre  industriel et agricole produit, à long terme, des effets négatifs. Cela a mis crûment en relief le fait que pour aucune  intervention dans un domaine de l'écosystème on ne peut se dispenser de prendre en considération ses conséquences  dans d'autres domaines et, en général, pour le bien-être des générations à venir ».3 

D – Notre Père 

  

1Jean-Paul II, Encycl. Sollicitudo rei socialis, 34: AAS 80 (1988) 559. 

2Jean-Paul II, Message pour la Journée Mondiale de la Paix 1990, 7: AAS 82 (1990) 151. 

3Jean-Paul II, Message pour la Journée Mondiale de la Paix 1990, 6: AAS 82 (1990) 150.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 25 Avril 2021

 

ECOUTE LE CRI DE LA TERRE ! 8 DIMANCHE 25 AVRIL 2021 

DIMANCHE 25 AVRIL 2021 

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  

Par tous les océans et par toutes les mers Par tous les continents et par l'eau des rivières Par le feu qui te dit comme un buisson ardent Et par l'aile du vent, je veux crier : 

Par cette main tendue qui invite à la danse Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe Par le pain et le vin, je veux crier : 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau 

Dieu vivant, Dieu très-haut 

Tu es le Dieu d'amour 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau 

Dieu vivant, Dieu très-haut 

Dieu présent en toute création 

B – A l’écoute de la Parole de Dieu 

- Psaume 144 (144, 15-16) 

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent : tu leur donnes la nourriture au temps voulu ; 

tu ouvres ta main : tu rassasies avec bonté tout ce qui vit. 

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE  

Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT 

II. L’homme et l’univers des choses 

458 Les considérations du Magistère sur la science et sur la technologie en général sont  également valables pour leurs applications au milieu naturel et à l'agriculture. L'Église apprécie « les avantages qui résultent — et qui peuvent résulter encore — de l'étude et des  applications de la biologie moléculaire, complétée par d'autres disciplines comme la  génétique et son application technologique dans l'agriculture et dans l'industrie ».1En effet,  « la technique correctement appliquée pourrait constituer un précieux instrument pour  résoudre de graves problèmes, à commencer par ceux de la faim et de la maladie, grâce à la  production de variétés de plantes améliorées, plus résistantes, et à la fabrication de précieux  médicaments ».2Toutefois, il est important de réaffirmer le concept de « juste application »,  

car « nous savons que ce potentiel n'est pas indifférent : il peut être utilisé pour le bien de l'homme comme pour son  avilissement ».3Voilà pourquoi, « il est (...) nécessaire de conserver une attitude de prudence et d'être très  attentifs à la nature, aux finalités et aux styles des diverses formes de technologie appliquée ».4 Que les hommes et  femmes de science « utilisent vraiment leurs recherches et leur habilité technique au service de l'humanité »,5en  sachant les subordonner « aux principes et valeurs d'ordre moral qui respectent et réalisent la dignité de l'homme  dans toute sa plénitude ».6 

D – Notre Père 

4Jean-Paul II, Discours aux travailleurs des Ateliers Olivetti d'Ivrea (19 mars 1990), 4 : L'Osservatore Romano, éd. française, 24 avril 1990, p. 10. 5Jean-Paul II, Homélie pour la Concélébration eucharistique au “Victorian Racing Club”, Melbourne (28 novembre 1986), 11 : L'Osservatore Romano,  éd. française, 6 janvier 1987, p. 8. 

6Jean-Paul II, Discours à un Congrès de l'Académie Pontificale des Sciences (23 octobre 1982), 6 : L'Osservatore Romano, éd. française, 2 novembre  1982, p. 5.

2  

 

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 24 Avril 2021

SAMEDI 24 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du presbytère, l’Espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’Année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  

Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier

Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création


B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 13-14)
Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit, fidèle en tout ce qu’il fait.
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous les accablés.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
II. L’homme et l’univers des choses
457 En soi, les résultats de la science et de la technique sont positifs : 
« Loin d'opposer les conquêtes du génie et du courage de l'homme à la puissance de Dieu et de considérer la créature raisonnable comme une sorte de rivale du Créateur, les chrétiens sont au contraire bien persuadés que les victoires du genre humain sont un signe de la grandeur divine et une conséquence de son dessein ineffable ».  Les Pères conciliaires soulignent également le fait que « plus grandit le pouvoir de l'homme, plus s'élargit le champ de ses responsabilités, personnelles et communautaires »,  et que chaque activité humaine doit correspondre, selon le dessein de Dieu et sa volonté, au vrai bien de l'humanité.  Dans cette perspective, le Magistère a plusieurs fois souligné que l'Église catho-
-lique ne s'oppose en aucune façon au progrès ;  au contraire, elle considère que « la science et la technologie sont un merveilleux produit du don divin de la créativité humaine ; en effet elles nous ont apporté d'extraordinaires possibilités et nous en avons tous bénéficié d'un cœur reconnais-
-sant ».  C'est la raison pour laquelle, « Comme croyants en Dieu, qui a jugé bonne la nature qu'il a créée, nous bénéficions des progrès techniques et économiques que l'homme, par son intelligence, parvient à réaliser ». 


D – Notre Père


.

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 23 Avril 2021

VENDREDI 23 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du presbytère, l’Espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’Année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  

Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier

Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création


B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 11-13)
Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits,
annonçant aux hommes tes exploits, la gloire et l’éclat de ton règne :
ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
II. L’homme et l’univers des choses
456 La vision biblique inspire les comportements des chrétiens en ce qui concerne l'utilisation de la terre, ainsi que le développement de la science et de la technique. Le Concile Vatican II affirme : « Participant à la lumière de l'intelligence divine, l'homme a raison de penser que, par sa propre intelligence, il dépasse l'univers des choses ».  Les Pères conciliaires reconnaissent les progrès accomplis grâce à l'application inlassable, au long des siècles, du génie humain dans les sciences empiriques, dans les arts techniques et dans les disciplines libérales.  « Aujourd'hui, aidé par la science et la technique, l'homme a étendu sa maîtrise sur presque toute la nature, et il ne cesse de l'étendre ». 
Puisque l'homme, « créé à l'image de Dieu, a en effet reçu la mission de soumettre la terre et tout ce qu'elle contient, de gouverner le cosmos en sainteté et justice et, en reconnaissant Dieu comme Créateur de toutes choses, de Lui référer son être ainsi que l'univers : en sorte que, tout étant soumis à l'homme, le nom même de Dieu soit glorifié par toute la terre », le Concile enseigne que « l'activité humaine, individuelle et collective, ce gigantesque effort par lequel les hommes, tout au long des siècles, s'acharnent à améliorer leurs conditions de vie, correspond au dessein de Dieu ». 
 

D – Notre Père

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 22 Avril 2021

JEUDI 22 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du presbytère, l’Espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’Année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  

Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier

Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création


B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 8-9)
Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent


C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
I. Aspects Bibliques
455 Non seulement l'intériorité de l'homme est assainie, mais toute sa corporéité est touchée par la force rédemptrice du Christ ; la création tout entière prend part au renouveau qui jaillit de la Pâque du Seigneur, bien que dans les gémissements des douleurs de l'enfantement (cf. Rm 8, 19- 23), en attendant que voient le jour « un ciel nouveau et une terre nouvelle » (Ap 21, 1), don de la fin des temps, du salut achevé. Entre-temps, rien n'est étranger à ce salut : dans n'importe quelle condition de vie, le chrétien est appelé à servir le Christ, à vivre selon son Esprit, en se laissant guider par l'amour, principe d'une vie nouvelle, qui rapporte le monde et l'homme au projet de leurs origines : « Soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit le présent, soit l'avenir : tout est à vous ; mais vous êtes au Christ, et le Christ est à 
Dieu » (1 Co 3, 22-23). 

D – Notre Père

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 21 Avril 2021

MERCREDI 21 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du presbytère, l’Espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’Année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  
Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier
Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 8-9)
Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour ;
la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
I. Aspects Bibliques
454 Le point culminant de l'entrée de Jésus-Christ dans l'histoire du monde est la Pâque, où la nature même participe au drame du Fils de Dieu rejeté et à la victoire de la Résurrection (cf. Mt 27, 45.51 ; 
28, 2). Traversant la mort et y greffant la nouveauté resplendissante de la Résurrection, Jésus inaugure un monde nouveau où tout lui est soumis (cf. 1 Co 15, 20-28) et rétablit les rapports d'ordre et d'harmonie que le péché avait détruits. La conscience des déséquilibres entre l'homme et la nature 
doit s'accompagner de la conscience qu'en Jésus la réconciliation de l'homme et du monde avec Dieu s'est réalisée, de sorte que tout être humain, connaissant l'amour divin, peut retrouver la paix perdue : « Si donc quelqu'un est dans le Christ, c'est une création nouvelle : l'être ancien a disparu, un être nouveau est là » (2 Co 5, 17). La nature, qui a été créée dans le Verbe, est réconciliée avec Dieu et pacifiée par ce même Verbe qui s'est fait chair (cf. Col 1, 15-20).

D – Notre Père

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 20 Avril 2021

MARDI 20 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du presbytère, l’Espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’Année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  
Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier
Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 1.6-7)
Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais !
On dira ta force redoutable ; je raconterai ta grandeur.
On rappellera tes immenses bontés ; tous acclameront ta justice.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
I. Aspects Bibliques
453 Le salut définitif, que Dieu offre à toute l'humanité par son propre Fils, ne s'accomplit pas en dehors de ce monde. Bien que blessé par le péché, il est destiné à connaître une purification radicale (cf. 2 P 3, 10) dont il sortira renouvelé (cf. Is 65, 17 ; 66, 22 ; Ap 21, 1), en devenant finalement le lieu où « la justice habitera » (cf. 2 P 3, 13).
Dans son ministère public, Jésus met en valeur les éléments naturels. Il est non seulement un savant interprète de la nature à travers les images qu'il aime en offrir et les paraboles, mais il est aussi celui qui la domine (cf. l'épisode de la tempête apaisée en Mt 14, 22-33 ; Mc 6, 45-52 ; 
Lc 8, 22- 25; Jn 6, 16-21) : le Seigneur la met au service de son dessein rédempteur. Il demande à ses disciples de considérer les choses, les saisons et les hommes avec la confiance des fils qui savent ne pas pouvoir être abandonnés par un Père prévoyant (cf. Lc 11, 11-13). Loin de se faire esclave des choses, le disciple du Christ doit savoir s'en servir pour créer le partage et la fraternité (cf. Lc 16, 9-13).

D – Notre Père

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 19 Avril 2021

LUNDI 19 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du presbytère, l’Espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’Année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  
Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier
Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 4-5)
D’âge en âge, on vantera tes œuvres, on proclamera tes exploits.
Je redirai le récit de tes merveilles, ton éclat, ta gloire et ta splendeur.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
I. Aspects Bibliques
452 La relation de l'homme avec le monde est un élément constitutif de l'identité humaine. Il s'agit d'une relation qui naît comme fruit du rapport, encore plus profond, de l'homme avec Dieu. Le Seigneur a voulu que la personne humaine soit son interlocutrice : ce n'est que dans le dialogue avec Dieu que la créature humaine trouve sa propre vérité, dont il tire inspiration et normes pour projeter le futur du monde, un jardin que Dieu lui a donné à cultiver et à garder (cf. Gn 2, 15). Même le péché n'élimine pas cette tâche, bien que grevant de douleur et de souffrance la noblesse du travail (cf. Gn 3, 17-19).
La création est toujours objet de la louange dans la prière d'Israël: « Que tes œuvres sont grandes, Seigneur ! Tu les fis toutes avec sagesse » (Ps 104, 24). Le salut est compris comme une nouvelle création, qui rétablit l'harmonie et la potentialité de croissance que le péché a compromis : « Je vais créer des cieux nouveaux et une terre nouvelle » (Is 65, 17) — dit le Seigneur — pour « que le désert devienne un verger (...) et la justice habitera le verger. (...) Mon peuple habitera dans un séjour de paix » (Is 32, 15-18).

D – Notre Père

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel

Repost0

Publié le 18 Avril 2021

Chers amis,
 
Le 24 mai, l'Eglise clôturera l'Année Laudato Si. Il ne s'agit pas d'un point final mais d'un nouvel élan. 
Nous inaugurerons donc dans les jardins du Presbytère un Espace Laudato Si. Jusqu'au lundi de Pentecôte, chaque jour (ou presque ...), je nous invite à approfondir la doctrine sociale de l'Eglise sur la sauvegarde de l'environnement, à travers un parcours "Ecoute le cri de la terre !".
Puisse la paix, que le Ressuscité nous donne en ce jour, éveiller le désir "d'entrer dans l'engagement personnel et communautaire" auquel nous invite notre évêque dans sa lettre pastorale de rentrée.
Saint dimanche
 
Votre Abbé, Jérôme
 

DIMANCHE 18 AVRIL 2021 
Préambule à cet itinéraire « Ecoute le cri de la terre ! »
Le 24 mai prochain, lundi de Pentecôte, nous inaugurerons dans les jardins du Presbytère, l’espace Laudato Si. C’est en effet le jour qui marquera la fin de l’année Laudato Si. Il ne s’agit pas d’un point final mais d’un nouveau commencement. Outre le dévoilement et la bénédiction d’une statue de Saint François d’Assise dans l’olivier, cette journée se veut fraternelle et catéchétique. Une exposition accompagnera les préparatifs de cette journée. Des ateliers de sensibilisation environnementale sous diverses formes nous aiderons à percevoir la nécessité de promouvoir humainement, spirituellement, pastoralement « une culture tout autant attentive à l’environnement qu’aux personnes qui l’habitent » (Directoire pour la catéchèse (DpC), N°383).
Le DpC précise auparavant qu’ « il est donc nécessaire d’écouter le cri de la terre, qui est étroitement lié au cri des pauvres. Dans ce cri où résonne le gémissement de la création (cf. Rm 8,22), se cache un appel qui vient de Dieu. (DpC N° 382).
Jusqu’au 24 mai, chaque jour (ou presque …), je vous propose de nous laisser accompagner par la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE). Dans le Compendium, nous trouvons au dixième chapitre de quoi éclairer nos intelligences, nourrir notre prière et ouvrir notre cœur.
Ecoutons le cri de la terre …
Votre Abbé, Jérôme

A – Pour entrer dans la prière (avec le Psaume de la Création de Patrick RICHARD)  
Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier
Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier
 
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

B – A l’écoute de la Parole de Dieu

-    Psaume 144 (144, 1-3)
Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais !
Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais.
Il est grand, le Seigneur, hautement loué ; à sa grandeur, il n’est pas de limite.

C – Compendium de LA DOCTRINE SOCIALE DE L’EGLISE – 
Dixième Chapitre : SAUVEGARDER L’ENVIRONNEMENT-
I. Aspects Bibliques
451 L'expérience vive de la présence divine dans l'histoire est le fondement de la foi du peuple de 
Dieu : « Nous étions esclaves de Pharaon en Égypte et le Seigneur nous a fait sortir d'Égypte par sa main puissante » (Dt 6, 21). La réflexion sur l'histoire permet de résumer le passé et de découvrir l'œuvre de Dieu jusque dans ses propres racines: « Mon père était un Araméen errant » (Dt 26, 5); un Dieu qui peut dire à son peuple: « Je pris votre père Abraham d'au-delà du Fleuve » (Jos 24, 3). C'est une réflexion qui permet de se tourner avec confiance vers l'avenir, grâce à la promesse et à l'alliance que Dieu renouvelle continuellement.
La foi d'Israël vit dans le temps et dans l'espace de ce monde, perçu non pas comme un milieu hostile ou comme un mal dont il faut se libérer, mais plutôt comme le don même de Dieu, le lieu et le projet qu'il confie à la conduite responsable et au travail de l'homme. La nature, œuvre de l'action créatrice divine, n'est pas une concurrente dangereuse. Dieu, qui a fait toutes choses, pour chacune d'elle « vit que cela était bon » 
(Gn 1, 4.10.12.18. 21.25). Au sommet de sa création, comme quelque chose de « très bon » (Gn 1, 31), le Créateur place l'homme. Seuls l'homme et la femme, parmi toutes les créatures, ont été voulus par Dieu « à son image » (Gn 1, 27) : c'est à eux que le Seigneur confie la responsabilité de toute la création, la tâche de prendre soin de son harmonie et de son développement (cf. Gn 1, 26-30). Le lien spécial du couple humain avec Dieu explique sa position privilégiée dans l'ordre de la création.

D – Notre Père

Voir les commentaires

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Itinéraire spirituel, #répertoire de chants à écouter, #poèmes-prières, #Vie de la paroisse

Repost0

Publié le 20 Mars 2021

Rédigé par Paroisse Sainte Catherine du Passage

Publié dans #Carême, #Itinéraire spirituel

Repost0